Routine de microdosage

Si vous voulez utiliser le microdosage, il est préférable d’utiliser une routine de microdosage. Il s’agit d’un calendrier qui vous indique quand prendre une microdose. Il n’est pas toujours judicieux de procéder à un microdosage quotidien pendant une période prolongée, car une tolérance peut apparaître. Un programme ou une routine vous donne quelque chose à quoi vous accrocher. Vous avez le choix entre plusieurs horaires.

Pourquoi utiliser un programme de microdosage ?

L’utilisation d’une routine pour le microdosage de drogues psychédéliques vous donne une ligne directrice à suivre. Il est sage de s’y tenir. Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Pour éviter la tolérance
  • Pour bien observer l’effet du microdosage
  • Pour donner à votre corps le temps de récupérer

Plusieurs routines ont été établies. La plus connue est celle de James Fadiman, qui a effectué de nombreuses recherches sur le microdosage. Son programme alterne les jours de repos et les jours de microdosage. Il indique que ces jours de repos sont nécessaires pour pouvoir observer les différences entre les jours où l’on prend une dose et les jours où l’on n’en prend pas.

Quel que soit le calendrier que vous choisissez, après 1 ou 2 mois de microdosage, vous devez prendre au moins 2 à 4 semaines de repos. Cela vous empêchera de développer une tolérance.

Conseils pour le microdosage

Conseil 1 : Avec quoi faire des microdoses ?

Le microdosage peut être effectué avec toutes les substances psychédéliques, par exemple les champignons magiques, les truffes, le cannabis ou le LSD. Pour les champignons magiques et les truffes, cela fonctionne mieux lorsqu’ils sont séchés. Dans notre boutique en ligne, vous trouverez des paquets prêts à l’emploi de truffes magiques pour un microdosage facile.

Conseil 2 : prenez une petite dose

Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre journée, prenez votre dose de préférence le matin et veillez à ne pas en prendre trop. La première fois, il est préférable de prendre une dose trop faible plutôt qu’une dose trop forte. Assurez-vous d’avoir ce jour de congé et prenez le temps d’observer ce que la microdose vous fait. La dose doit être juste suffisante pour que vous ressentiez l’effet, mais pas trop forte pour que vous ne puissiez plus fonctionner. Si vous remarquez que vous avez sommeil (ce qui ne se produit généralement pas), prenez votre dose le soir. Si vous avez pris trop peu et que vous ne sentez rien, ne prenez pas une deuxième dose, mais prenez-en un peu plus la prochaine fois que vous ferez une microdose.

Conseil n° 4 : une dose trop élevée

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la dose que vous avez prise, si elle était trop forte, il est conseillé d’essayer de vous détendre autant que possible. Essayez de méditer ou de faire une promenade dans la nature.

Conseil 5 : écrivez ce que vous ressentez

Il peut être utile de prendre des notes sur ce que vous ressentez. Vous aurez alors une vision plus claire de ce que la routine de microdosage vous fait subir. Surtout au cours des premières semaines, vous pourrez remarquer une différence entre les jours où vous prenez quelque chose et les jours où vous ne le faites pas, et être plus conscient des changements positifs.

Aperçu des routines de microdosage

Routine de James Fadiman

Le schéma de Fadiman est largement utilisé. On suppose que vous prenez une microdose tous les trois ou quatre jours. Pour plus de commodité, vous pouvez également opter pour 2 jours fixes par semaine. Suivez ce programme pendant 4 à 8 semaines, puis prenez au moins 2 semaines de repos.

Jour 1

Vous prenez votre microdose (de préférence un jour de repos) et ressentez l’effet.

Jour 2

Jour de transition : le deuxième jour, vous ne prenez pas de microdose. La dose de la veille fait toujours effet.

Troisième jour

C’est un jour normal ou un jour sans microdose. Même maintenant, vous ne prenez pas de dose, afin que vous puissiez sentir la différence avec les jours précédents. Ce jour est également destiné à empêcher votre corps de devenir tolérant au médicament.

Quatrième jour

Le quatrième jour, vous prenez une autre microdose. Vous devrez décider si vous devez prendre plus ou moins de médicaments que la fois précédente, ou garder la même dose. Il est important que vous trouviez le « sweet spot », c’est-à-dire la dose exacte qui vous permet de vous sentir au mieux.

Routine tous les deux jours

Certaines personnes bénéficient davantage d’une routine où l’on prend une microdose tous les deux jours. En particulier si vous souffrez de symptômes chroniques, comme la dépression, les migraines ou le TDAH, cette méthode peut être plus efficace que la routine Fadiman. Toutefois, il est conseillé de consulter d’abord votre médecin si vous souffrez de troubles mentaux, surtout si vous prenez des médicaments. Même si vous prenez de très petites quantités d’un psychédélique, celui-ci affectera votre humeur et peut interagir avec des médicaments. Là encore, appliquez ce programme pendant 4 à 8 semaines, puis prenez au moins 2 semaines de repos.

Une routine tous les deux jours :

  • Jour 1 : Microdose
  • Jour 2 : Jour de repos
  • Jour 3 : Microdose
  • Jour 4 : Jour de repos

Continuez de la même manière.

Microdosage de la sensation/intuition

Cette routine (bien que ce ne soit pas vraiment une routine) est basée sur vos propres sentiments. Il est particulièrement adapté aux personnes qui suivent la routine de James Fadiman depuis un certain temps. Ils se fient davantage à leur instinct pour déterminer quand ils ont besoin d’une dose. Pour les personnes qui n’ont pas d’expérience, cette voie est moins adaptée. Il est préférable de commencer par bien comprendre ce que le microdosage vous apporte.