Comment le travail sur la respiration peut-il améliorer votre voyage psychédélique ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Reddit

Partout dans le monde, les gens recherchent des méthodes efficaces et naturelles pour préserver leur santé. Les psychédéliques peuvent avoir un impact positif important sur le corps et l’esprit. Mais saviez-vous que le travail sur la respiration se marie très bien avec les psychédéliques ? Le travail respiratoire consiste à respirer consciemment pour se sentir mieux ancré, plus conscient et plus calme. Ainsi, vous pouvez utiliser le travail sur la respiration pour améliorer votre voyage psychédélique. Dans ce blog, vous découvrirez comment cela fonctionne.

Qu'est-ce que le travail sur la respiration ?

Le travail sur la respiration, également connu sous le nom de breathwork, est une technique qui utilise la respiration consciente pour augmenter l’apport d’oxygène dans le corps et le cerveau. Grâce à une respiration profonde et concentrée, les gens prennent davantage conscience de leur corps et sont mieux à même de se détendre et de récupérer.

Le travail sur la respiration a un effet calmant et peut aider à réguler le système nerveux. Il vous rend plus à l’écoute de votre corps et de ses instincts et augmente votre intelligence corporelle. Cela vous permet de rester calme et centré, même dans des situations stressantes. En conséquence, les gens rapportent que ces techniques de respiration leur permettent de rester plus authentiques et de mieux se connecter à leur propre vérité.

La respiration cyclique limite les pauses entre l’inspiration et l’expiration. Au début, cette façon de respirer peut provoquer des vertiges et des picotements dans les doigts. Mais une fois que l’on s’y est habitué, cela induit des sentiments de calme et l’esprit s’apaise également.

Pour certaines personnes qui utilisent le travail sur la respiration, cela va au-delà de la simple relaxation. Le travail respiratoire peut également entraîner un changement de conscience. Lorsque vous respirez profondément et de manière cyclique, une plus grande quantité d’oxygène pénètre dans le cerveau, ce qui peut provoquer une sorte d’euphorie.

En raison de tous ces effets, il n’est pas difficile de voir que le travail sur la respiration pourrait être utilisé pour améliorer un voyage psychédélique avec, par exemple, des champignons magiques ou des truffes. Ces drogues entraînent également une modification de la conscience.

Les effets des psychédéliques

La plupart des gens savent ce que font les drogues psychotropes. Ils peuvent modifier vos perceptions, vos pensées et vos émotions. Les champignons magiques, le LSD et les cactus à mescaline sont des exemples de ces substances. Si vous prenez des psychédéliques, vous serez en état de transe ou d’hallucination.

Ces substances sont utilisées depuis des siècles. L’une des plus anciennes preuves que nos lointains ancêtres consommaient déjà des psychédéliques provient de dessins rupestres découverts en Algérie. Elles datent de 9000 ans et montrent un chaman avec un champignon à psilocybine (Psilocybe mairei) poussant hors de son corps. Le peyotl est également utilisé depuis plus de 5 000 ans, comme le montrent les archives historiques.

Les psychédéliques ont une interaction unique avec le corps. Ces substances agissent sur les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau. Cela permet à certaines zones du cerveau de communiquer entre elles, ce qui n’est normalement pas le cas. Ils déclenchent ainsi des expériences cognitives et émotionnelles entièrement nouvelles, ouvrant le cerveau à de nouvelles perspectives.

Ce que le travail sur la respiration peut faire pour votre voyage psychédélique

Si un voyage est déjà une expérience unique, pourquoi utiliser le travail sur la respiration ? Ces techniques de respiration peuvent s’avérer très utiles lors d’un voyage. Le travail sur la respiration peut donc également entraîner un changement de conscience. Mais si vous appliquez le travail sur la respiration lorsque vous trippez, cela peut augmenter les chances d’une expérience positive.

Lorsque vous utilisez le travail respiratoire, vous respirez de manière rythmée et calme. Cela crée des sentiments de calme qui peuvent être bien perçus. En fait, au cours d’un voyage, vous pouvez vous sentir très stressé ou mal à l’aise. Les hallucinations peuvent même être effrayantes et provoquer un sentiment de peur et de panique. Un voyage ne se déroule pas toujours comme on le voudrait.

En appliquant les bonnes techniques de respiration, vous pouvez réduire les risques d’un tel voyage. Grâce à votre connaissance du travail respiratoire, vous pouvez traverser ces épreuves plus facilement, même si vous éprouvez des sentiments difficiles. Le travail sur la respiration pendant un voyage psychédélique peut apporter de nombreux avantages, allant d’une réduction de l’anxiété à une plus grande clarté d’esprit.

  • Moins d’anxiété
  • Prendre conscience de son corps
  • Une plus grande clarté mentale
  • Plus de contrôle sur vos émotions et donc moins de souffrances liées aux émotions négatives

Le travail sur la respiration peut aider à calmer la réaction de lutte et de fuite, ce qui peut réduire le risque d’anxiété, de stress et même de dépression. En général, les personnes qui pratiquent le travail sur la respiration semblent avoir une humeur plus joyeuse et dormir mieux. Ces techniques de respiration sont donc recommandées même si vous ne consommez pas de psychédéliques !

La puissante combinaison du travail sur la respiration et du tripping

Si vous pratiquez le travail respiratoire pendant une demi-heure chaque jour, vous constaterez qu’il présente de nombreux avantages. Il améliore la connexion entre le corps et l’esprit. Mais c’est précisément la combinaison avec les psychédéliques qui est extrêmement puissante. Les deux peuvent ouvrir davantage l’esprit à ce qui vit au plus profond de soi. Cela vous permet de voir calmement ce qui fait surface, comme des traumatismes ou d’autres problèmes de santé mentale. Ce n’est pas pour rien que les drogues psychotropes peuvent aussi aider à lutter contre la dépression ou le syndrome de stress post-traumatique.

En outre, les deux peuvent provoquer une modification de l’état de conscience. Les chercheurs ont observé que des changements chimiques similaires se produisent dans le cerveau lors d’un voyage psychédélique et lors d’un travail sur la respiration. Dans les deux cas, certaines zones du cerveau se détendent et la personne peut acquérir de nouvelles connaissances.

En outre, les psychédéliques et le travail sur la respiration encouragent une attitude plus attentive, où l’on est plus introspectif et où l’on peut gérer positivement les pensées et les émotions. Ce qui est merveilleux, c’est que vous pouvez appliquer le travail sur la respiration à tout moment, n’importe où, et que vous n’avez besoin de rien. Si vous combinez le travail sur la respiration avec les psychédéliques, vous pouvez tirer encore plus de profit de votre voyage. Les deux sont bons pour le corps et l’esprit et peuvent soutenir le processus naturel de guérison.

Partage social

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Reddit

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site.